Our Voices

FRANÇAIS

International Alert is proud to present a new documentary film from our programme in Burundi, in the Great Lakes region of Africa.

Our Voices presents the views of Burundian women about what is needed to foster peace and development in the country.

Burundi emerged from more than a decade of civil war in 2005. During the conflict, over 300,000 people lost their lives and more than 1 million Burundians were forced to flee their homes.

Today, significant hurdles to long-term peace remain: the majority of Burundians, and women in particular, have little scope to participate in the political process. And, despite improvements in security, 81% of Burundi’s population continues to live on less than $1.25 a day.

OUR VOICES – ENGLISH

Background

Burundi is launching its new Poverty Reduction Strategy Paper (PRSPII) in 2012, which sets the scene for development efforts in Burundi for the coming five years.

Through 2010-11 International Alert and partners gathered the perspectives of Burundi’s women on what is needed to foster reconciliation and growth in their communities and their country. We then channelled these to the government for inclusion in the PRSPII.

Our Voices presents these opinions and recommendations and asks that women’s voices continue to be heard. During 2012-13, Alert will continue to support our partners to advocate for uptake of their priorities and fair allocation of spending to women’s concerns.

Alert has been working in Burundi since 1995. Our Voices has been produced as part of Alert’s project Making Women’s Voices Heard in Peacebuilding and Reconciliation in Burundi.

The project is carried out in partnership with Burundian organisations Dushirehamwe, Réseau Femmes et Paix, the Association des Femmes Rapatriées du Burundi, and the Collectif des Associations et ONG Féminines du Burundi.

The project is funded with the support of the Norwegian Ministry of Foreign Affairs.

To find out more about our work in Burundi, take a look at our Burundi page

NOS VOIX, LES ACTIONS

International Alert a l'honneur de vous présenter un nouveau film documentaire de notre programme au Burundi, qui est situé dans la région des Grands Lacs en Afrique.

Nos Voix, Les Actions présente les perspectives des femmes burundaises sur les facteurs nécessaires à la réconciliation et à la croissance dans le pays.

Le Burundi a émergé de plus d’une décennie de guerre civile en 2005. Pendant le conflit, plus de 300 000 personnes ont perdu la vie et plus d’un million de Burundais ont été obligés de fuir leur foyer.

Aujourd’hui, d’importants obstacles entravent une paix durable : pour la majorité des Burundais, et en particulier les femmes, la participation au processus politique est extrêmement limitée. De plus, en dépit d’améliorations au niveau de la sécurité, 81% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté international de 1,25$ par jour.

NOS VOIX, LES ACTIONS – FRANÇAIS

Contexte

En 2012, le Burundi va lancer son nouveau cadre stratégique de croissance et de lutte contre la pauvreté (CSLPII), qui prépare le terrain du travail de développement au Burundi pour les cinq prochaines années.

En 2010 et 2011, International Alert et ses partenaires ont demandé aux Burundaises de s’exprimer sur les facteurs nécessaires à la réconciliation et à la croissance au sein de leurs communautés et de leur pays. Par la suite nous avons communiqué leurs observations au gouvernement pour qu’il les prenne en compte dans le CSLPII.

Nos Voix, Les Actions présente ces opinions et recommandations, et demande que la voix des femmes continue de se faire entendre. Pendant 2012-2013, Alert va continuer à soutenir le plaidoyer de nos partenaires en faveur de l’adoption de leurs priorités et en faveur d’une allocation de fonds plus équitable aux préoccupations des femmes.

Alert est présente au Burundi depuis 1995. Nos voix, les actions a été réalisé dans le cadre du projet d’Alert Pour une voix forte des femmes dans la consolidation de la paix et la réconciliation au Burundi.

Ce projet est réalisé en partenariat avec les organisations burundaises Dushirehamwe, Réseau Femmes et Paix, l’Association des Femmes Rapatriées du Burundi, et le Collectif des Associations et ONG Féminines du Burundi.

Le projet est financé avec le soutien du ministère norvégien des Affaires étrangères.

Pour un complément d’informations sur notre programme au Burundi, veuillez-vous rendre sur notre page sur Burundi.