Formation de Formateurs

Un Manuel d'Accompagnement des Formateurs en Consolidation de la Paix

Ce manuel a été rédigé par un formateur de International Alert, sur la base des demandes et des apports du Réseau Haki na Amani. Il se base sur une formation de formateur organisée à Bunia, Ituri, en Décembre 2009, qui a réuni les formateurs du Réseau Haki na Amani et des membres du personnel de International Alert. Bien que ce manuel ait été rédigé par un formateur de International Alert, il inclut de nombreuses références à la pratique et à l’expertise en formation du Réseau Haki na Amani. Le Réseau Haki na Amani (RHA) dispose de nombreux formateurs très expérimentés, qui souhaitaient découvrir de nouvelles techniques de formation, notamment des outils participatifs, afin de les inclure à leur répertoire. Ce manuel répond donc aux demandes du réseau, qui considère la formation comme étant une partie importante de son travail de paix en Ituri, pour les raisons qui suivent : Les communautés doivent être sensibilisées à la paix Le RHA se propose de contribuer à la vision d’un Ituri pacifié, où les différentes communautés hier en conflit, vivent en paix et en harmonie. Il prend pour stratégie la vulgarisation de certains thèmes au sein des communautés et la création des Initiatives Locales de Paix. Ces initiatives locales de paix, mises en place en 2005, sont des structures qui doivent continuer la formation à la base, afin de bien sensibiliser la population sur les thèmes qui sont importants pour atteindre ses objectifs. Le Réseau et les initiatives locales de paix ont, par exemple, conduit des sessions de formation sur des thèmes tels que le code foncier, le code minier, ou le code forestier. C’est ce qui explique la nécessité de former ceux qui doivent conduire ces formations et de s’assurer que ceux-ci ne courent le risque de donner des informations contraires ou incomplètes. La poursuite du travail sur le terrain après le départ du RHA Toute oeuvre humaine a un début et une fin. Le RHA doit former et surtout bien former afin de laisser sa trace dans les communautés qui pourront continuer les oeuvres entreprises jusqu’aujourd’hui. L’histoire devra se référer au travail entrepris par RHA, aux réflexions nées de son action auprès des formateurs. Le RHA doit être bien renforcé et équipé pour former les autres Celui qui prétend former les autres doit nécessairement avoir un bagage plus lourd et de plus grandes capacités qui lui permettra de former plus aisément. Cela suppose que le formateur du RHA doit avoir toute la compétence pour bien le faire. Ce manuel répond donc à un besoin présent au sein du RHA. Pourquoi ce manuel se tourne-t-il vers l’utilisation de méthodes participatives ? L’expérience nous montre que la participation permet de retenir l’essentiel de la formation car on retient mieux en faisant, en pratiquant les leçons dispensées pendant la formation. De plus, il est important de faire participer tout le monde afin de bénéficier de la contribution de chaque participant. Echanger en se basant sur l’expérience de chacun vaut mieux que donner un enseignement magistral où le formateur est considéré comme le dépositaire du savoir et les participants comme des récepteurs. Pour le RHA l’idéal est de faire participer tout le monde, afin que chacun soit impliqué dans le processus de paix. Les animateurs du RHA ont pour mission de vulgariser et de sensibiliser la population sur les problématiques cruciales dans le contexte de la construction de la paix en Ituri. Ils ne peuvent le faire qu’avec l’appui des communautés locales qui sont confrontées quotidiennement aux conflits subsitants en Ituri’.

  • Author(s):
    Aurélien Tobie
  • ISBN:
    978-1-906677-79-4
  • Download:

  • Date:
    December 2010
  • Language:
    French
  • Pages:
    44
  • Countries: