Chief of Party/Chef de projet – DRC

Chief of Party - DRC

Salary: Competitive salary for both international and national candidates
Duration: 1 year with possibility of extension
Based in: Bukavu, DRC with frequent travels to Eastern DRC (Goma, Fizi, Shabunda, Kalehe, Bunia, Mambasa & Mahagi, Kigali) and to the field whenever necessary
Closing date: 1 March 2020 at 23:45 (UK time)

This is an exciting opportunity to join Alert’s largest country programme – the Democratic Republic of Congo team - as the Chief of Party of our new Dutch funded Improving security, social cohesion and human rights in conflict mineral rich regions of Eastern DRC project. This is a senior management position within Alert’s DRC programme and reports directly to the Peacebuilding Portfolio Manager (PBPM). The Chief of Party will be responsible for the oversight of a team of a consortia including 4 other partners (two international and two national partners). They will be responsible for overseeing a team of 27 and will directly line manage 5 staff.

The main goal of the project is to strengthen regional stability in the Great Lakes with the following two specific objectives:

  1. Reduced levels of violent conflict and improved security in targeted red 3T and gold mines of South Kivu and Ituri
  2. Improved regional security and stability through cleaner chains, more effective governance of mineral chains at all levels

The Chief of Party (COP) is the consortium representative on location responsible for daily direction, oversight, and overall implementation of a project’s activities and achievement of goals. He/she will regularly communicate with the EKN (Dutch Embassy), the PBPM, and the Project Management Team to coordinate project implementation and to ensure that excellent project deliverables are completed on time and within budget. He/she will take the lead on reporting and coordination across the consortium partners and components of the project. He/she will be required to travel regularly to project locations, specifically Bunia, where they will supervise the sub-team ; frequent travel to regional centres (Kinshasa, Kigali, Bujumbura) and some international travel (specifically in Europe) will also be required for national and regional level advocacy.

Essential qualifications include:

  • extensive experience of implementing large and complex projects in consortia and with several international and local partners
  • at least 7 years of relevant management, supervisory and technical experience with progressive responsibility on projects of a similar scope and scale in the DRC or in a similar context
  • Substantial NGO project management experience, including responsibility for contract management and donor relations (preferably Dutch)
  • Proven experience of managing teams remotely is a must.

For this role, the skills, qualifications and experience listed below are important, but we believe that to be great in this job you are likely, first and foremost, to have a talent for working effectively in complex, politically charged, unstable environments, and across different cultures. You will be professionally credible based on your extensive experience and deep knowledge of the issues at stake and able to communicate effectively with a wide range of actors working on conflict management, social cohesion and development programmes.
Furthermore, we are looking for someone well organized, results and detail-oriented with a proven experience in peacebuilding/ conflict transformation and familiarity with gender- and conflict-sensitive approaches. In addition, experience of developing donor reports and nurturing constructive relationships with international and local partners (governmental and non-governmental) is essential as well as an excellent working knowledge (spoken and written) of both French and English.

Note, the above are some of the requirements for the job. For the full job requirements (the person specification section of which will form the basis of shortlisting), please read the job description.

The closing date for applications is 1 March 2020 at 23:45 (UK time).

To apply, please follow the link below and upload your CV and cover letter.

APPLY HERE

Applications will be reviewed on a rolling basis, and we reserve the right to bring the deadline forward hence early applications are encouraged. Alert endeavours to contact all candidates within a reasonable time, but this may not always be possible due to limited resources. Therefore, if you have not heard from us within two weeks of the closing date, you can assume that your application has, on this occasion, been unsuccessful.

International Alert is an equal opportunities employer. All applicants will be considered for employment without attention to race, colour, religion, sex, sexual orientation, gender identity, national origin, veteran or disability status.

About International Alert

International Alert works with people directly affected by conflict to build lasting peace. Together, we believe peace is within our power.

We focus on solving the root causes of conflict, bringing together people from across divides. From the grassroots to policy level, we come together to build everyday peace.

Peace is just as much about communities living together, side by side, and resolving their differences without resorting to violence as it is about people signing a treaty or laying down their arms. That is why we believe that we all have a role to play in building a more peaceful future.


Chef de projet - DRC

Salaire: Compétitif avec d’excellents avantages (allocation de logement et de réinstallation, couverture médicale internationale, pension, R&R, etc.)
Durée: 12 mois avec possibilité de renouvellement
Basé à: Bukavu

Il s'agit d'une opportunité très intéressante de rejoindre le plus grand programme de pays d'Alert - l'équipe de la République démocratique du Congo - en tant que Chief of Party (COP) de notre nouveau projet financé par les Pays-Bas: Améliorer la sécurité, la cohésion sociale et les droits de l'homme dans les régions riches en minerais de conflit de l'est de la RDC. Il s'agit d'un poste de direction au sein du programme Alert RDC et relève de la supervision directe du directeur de programmes ou Peacebuilding Portfolio Manager (PBPM). Le COP sera responsable de la supervision d'une équipe d’un consortium comprenant 4 autres partenaires (deux partenaires internationaux et deux partenaires nationaux). Ils seront chargés de superviser une équipe de 27 personnes et géreront directement 5 personnes. Le principal objectif du projet est de renforcer la stabilité régionale dans les Grands Lacs avec les deux objectifs spécifiques suivants:

  • Réduction des niveaux de conflit violent et amélioration de la sécurité dans les mines rouges d'or et 3T (cassitérite, tungstène et tantale) rouges au Sud-Kivu et Ituri ;
  • Amélioration de la sécurité et de la stabilité régionales grâce à des chaînes plus propres, une gouvernance plus efficace des chaînes de minéraux à tous les niveaux.

Le COP est le représentant du consortium sur place et responsable de la direction quotidienne, de la supervision et de la mise en œuvre globale des activités du projet et de la réalisation des objectifs. Il/ elle communiquera régulièrement avec l’ambassade des Pays-Bas, le PBPM et l'équipe de gestion de projet pour coordonner la mise en œuvre du projet et s'assurer que les livrables du projet sont terminés dans les délais et dans les limites du budget.
Il/ elle dirigera le rapportage et la coordination entre les partenaires du consortium et les composantes du projet. Il/ elle devra se rendre régulièrement sur les sites du projet, en particulier Bunia, où il supervisera la sous-équipe ; des déplacements fréquents vers les centres régionaux (Kinshasa, Kigali, Bujumbura) et certains déplacements internationaux (en particulier en Europe) seront également nécessaires pour le plaidoyer au niveau national, régional et international.

Les qualifications essentielles comprennent :

  • une vaste expérience de la mise en œuvre de projets vastes et complexes avec des consortiums et avec plusieurs partenaires internationaux et locaux
  • au moins 7 ans d'expérience pertinente en gestion, supervision et technique avec une responsabilité progressive sur des projets de portée et d'échelle similaires en RDC ou dans un contexte similaire.
  • Une expérience substantielle de la gestion de projets d'ONG, y compris la responsabilité de la gestion des contrats et des relations avec les bailleurs de fonds (de préférence néerlandais), et une expérience avérée de la gestion à distance d'équipes est indispensable.

Pour ce rôle, les compétences, les qualifications et l'expérience énumérées ci-dessous sont importantes, mais nous pensons que pour être excellent dans ce travail, vous êtes susceptible, avant tout, d'avoir un talent pour travailler efficacement dans des environnements complexes, politiquement chargés et instables, et à travers différentes cultures. Vous serez crédible sur le plan professionnel sur la base de votre vaste expérience et de votre connaissance approfondie des enjeux, et serez en mesure de communiquer efficacement avec un large éventail d'acteurs travaillant sur la gestion des conflits, la cohésion sociale et les programmes de développement.

De plus, nous recherchons quelqu'un de bien organisé, axé sur les résultats et le détail avec une expérience avérée dans la consolidation de la paix / transformation des conflits et une familiarité avec les approches sensibles au genre et aux conflits. De plus, une expérience de l'élaboration de rapports de bailleurs de fonds et de l'établissement de relations constructives avec des partenaires internationaux et locaux (gouvernementaux et non gouvernementaux) est essentielle ainsi qu'une excellente connaissance pratique (parlée et écrite) du français et de l'anglais.

Ci-dessus sont quelques critères pour le poste. Pour tous les critères et le formulaire de candidature, veuillez consulter la rubrique « Téléchargements » du site http://www.international-alert.org/jobs

POSTULEZ ICI

Pour postuler, veuillez suivre le lien et appuyer sur “Apply for this job”.

Date de clôture des candidatures : 1 mars 2020 à 23:45 (heure anglaise).
Les entretiens auront lieu à Bukavu ou Goma ou via Skype.

Bien que International Alert s’efforce de contacter tous les candidats dans un délai raisonnable, cela n’est pas toujours possible en raison de ressources limitées. Par conséquent, si vous n’avez pas reçu de réponse de notre part dans les deux semaines suivant la date de clôture, vous pourrez considérer que votre candidature n’a pas été retenue cette fois-ci. International Alert est un employeur qui pratique l’égalité des chances. L’évaluation de tous les candidats est strictement basée sur le mérite.
International Alert aide les personnes à trouver des solutions pacifiques aux conflits.

Forts de notre expérience de plus de 30 ans dans l’établissement des fondations pour la paix, nous sommes l’une des plus grandes organisations au monde œuvrant pour la construction de la paix.
Nous travaillons avec les populations locales du monde entier pour les aider à construire la paix. Et nous conseillons les gouvernements, les organisations et les entreprises sur les moyens de soutenir la paix.
Nous nous concentrons sur les questions qui influencent la paix, comme la gouvernance, l’économie, les relations de genre, le développement social, le changement climatique et le rôle des entreprises et des organisations internationales dans les régions à haut risque.