Project Manager/Chef de Projet - ‘Tushiriki Wote (Let’s all participate!)’ - DRC

Salary: Competitive with additional benefits (housing and relocation allowance, medical coverage, pension, R&R, etc.)
Based in: Goma, DRC
Closing date: 13 September 2017 at 5 pm (UK time)

(Français)

‘Building peace through women’s economic empowerment and political participation’

We are looking for an exceptional candidate to join our DRC team, Alert’s largest country programme. This is a project manager position of the four-year project ‘Tushiriki Wote (Let’s all participate!)’ – the largest in our DRC portfolio – building peace through women’s economic empowerment (small cross-border trade) and political participation.

The project seeks to promote women’s civic, political and economic empowerment through knowledge, networking, high visibility and advocacy, and it will be implemented in partnership with civil society actors in DRC, Rwanda and Burundi.

You will be responsible for the timely and effective implementation of the project and for coordination and synergy across a total of 15 local partners in three countries, including three provinces in DRC.

In collaboration with the communication and advocacy specialist, other project staff and with relevant Alert personnel, you are responsible for developing, monitoring and overseeing a very ambitious and successful advocacy and networking strategy. You will be expected to nurture a close collaboration and relationship with government authorities, the donor, civil society and other external stakeholders.

Essential qualifications include extensive experience of implementing large and complex peacebuilding or development programmes in the DRC or in a similar context. Substantial NGO project management experience, including responsibility for contract management and donor relations, and proven experience of managing many staff remotely is a must.

Furthermore, we are looking for proven experience in women's political and economic empowerment, masculinities and the involvement of men in gender-relational approaches, and familiarity with conflict-sensitive approaches.

Experience of developing and nurturing constructive relationships with local partners (governmental and non-governmental) is essential, as are excellent working knowledge (spoken and written) of both French and English.

To find out more, please read the full job description.

To apply, please follow this link and click 'Apply for this job'.

Please note we do not accept CVs.

Completed applications are due by 13 September 2017 at 5pm (UK time).

Interviews will tentatively take place in Goma or via Skype in the week commencing 18 September 2017.

While International Alert will endeavour to contact all candidates within a reasonable time, this may not always be possible due to limited resources. Therefore, if you have not heard from us within two weeks of the closing date, you can assume that your application has, on this occasion, been unsuccessful. International Alert is an equal opportunities employer. All applicants will be judged strictly on the basis of merit.


‘La consolidation de la paix grâce à l'autonomisation économique et à la participation politique des femmes’

Nous recherchons un candidat exceptionnel, pour rejoindre notre équipe en RDC, le plus grand programme pays d'Alert. Il s'agit d'un chargé de projet pour un projet de quatre ans. Tushiriki Wote (Participons tous!), un de nos plus gros projets, qui vise à consolider la paix en RDC à travers l'autonomisation économique des femmes (sur base d’activités liées au petit commerce transfrontalier) et leur participation politique.

Le projet vise à promouvoir l'autonomisation civique, politique et économique des femmes grâce au transfert de connaissances, au renforcement de réseaux et au plaidoyer. Il est mis en œuvre en partenariat avec des acteurs de la société civile en RDC, au Rwanda et au Burundi.

Vous serez responsable de la mise en œuvre du projet et de la coordination en synergie, entre 15 partenaires locaux dans trois pays, et trois provinces (Nord-Kivu, Sud-Kivu et Kinshasa) de la RDC. En collaboration avec le spécialiste de la communication et du plaidoyer, d'autres membres du personnel du projet, et avec le personnel d’Alert, vous serez responsable du développement, de la coordination et du suivi d’une stratégie ambitieuse de plaidoyer et de mise en réseau. Vous devrez collaborer étroitement avec les autorités gouvernementales, les bailleurs de fond, la société civile et d'autres intervenants externes.

Parmi les qualifications essentielles requises pour ce poste, vous devez avoir une vaste expérience dans la mise en œuvre de programmes complexes de développement ou de consolidation de la paix en RDC ou dans des contextes similaires. Une expérience substantielle dans la gestion de projets d'ONG est essentielle. Cela implique d’avoir été responsable de la gestion des contrats et des relations avec les bailleurs, et d’avoir une expérience prouvée de gestion de personnel à distance. En outre, nous cherchons un(e) spécialiste des questions de genre, ou plus particulièrement de l’autonomisation politique et économique des femmes, ayant des connaissances approfondies sur les thématiques telles que la masculinité et l'implication des hommes, l’approche relationnelle au genre, et les approches sensibles aux conflits. En outre, nous porterons une attention particulière aux profils ayant une expérience dans la création de relations constructives et fructueuses avec des partenaires locaux (gouvernementaux et non gouvernementaux) et une connaissance pratique (parlé et écrit) du français et de l'anglais.

Pour la soumission de votre candidature, merci de suivez ce lien.

Veuillez noter que nous n’acceptons pas les CV.

Date de clôture des candidatures : 13 Septembre à 17 h (heure anglaise).

Les entretiens auront lieu à Goma ou via Skype dans la semaine du 18 septembre 2017.

Bien que International Alert s’efforce de contacter tous les candidats dans un délai raisonnable, cela n’est pas toujours possible en raison de ressources limitées. Par conséquent, si vous n’avez pas reçu de réponse de notre part dans les deux semaines suivant la date de clôture, vous pourrez considérer que votre candidature n’a pas été retenue cette fois-ci. International Alert est un employeur qui pratique l’égalité des chances. L’évaluation de tous les candidats est strictement basée sur le mérite.